Rapide présentation

Ayant appris à lire dès le CP, comme il se doit, Kévin était vraiment prédestiné pour s'orienter vers une carrière littéraire.

Scrupuleux, il décide néanmoins - douze ans plus tard - de rejoindre la fac et d'obtenir une maîtrise de Lettres, afin de vérifier qu'il n'a pas oublié son alphabet. La littérature moderne devient sa meilleure amie, l'orthographe, la grammaire, la conjugaison lui font comme une seconde peau.

Travaillant comme journaliste, relecteur et maquettiste dans un grand quotidien régional, plus aucune faute ne lui échappe. Année après année, il devient consciencieux, pointilleux, et par conséquent pénible pour son entourage.

Bien sûr, en parallèle, il écrit. Des nouvelles, des contes, du théâtre, des chansons, des articles. Mais il lit et relit, encore et toujours, sans jamais se débarrasser d'un ouvrage. Ses amis n'en pouvant plus de porter sa bibliothèque à chaque déménagement, il est contraint de fuir et part ainsi en voyage avec pour livre de chevet... un dictionnaire. Pendant ce temps, son père, poète, revêt officiellement le costume d'écrivain.

Kévin s'offre alors comme lecteur pour corriger, nuancer, préfacer même, à l'occasion. À plusieurs reprises, livre de recettes ou site internet, il passe même à la traduction. Puis, sans jamais perdre de vue la rédaction et la création, il se lance pour de bon dans l'univers de la relecture et de la correction.